Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maison en paille dans le Bugey

Maison en paille dans le Bugey

Autoconstruction d'une maison écologique en paille sur le plateau d'Hauteville dans le Bugey, avec un budget de 100 000 euros. Construction selon la technique du GREB.


Terrassement 2 : le Retour !

Publié par Seb et Amélie sur 14 Mai 2011, 14:30pm

Catégories : #Terrassement et aménagement

Il fallait le faire, eh bien c'est fait ! Un pelliste est venu nous aménager les abords de la maison. Mais ce n'est pas encore fini, ce serait trop simple...

 

img 8663 1

 

Le tas de terre végétale qui restait du début des travaux a été poussé sur les deux côtés du terrain, ainsi que la terre nouvellement décapée autour de la maison. Les autres couches (argile, marne...) on été mises au milieu. La terre arable sera ensuite remise par dessus, quand le remodelage sera terminé.

 

img 8670 1

Un beau champ de bataille donc ; heureusement nous avions prévu 15 mètres de "prairie-sanctuaire" sur le bas du terrain. On peut donc encore pique-niquer chez nous.

 

Au nord de la maison, une plate-forme a été dégagée pour recevoir le cellier et le bûcher. Problème : nous sommes tombés sur les réseaux, qui n'avaient pas été enterrés assez profond. Le cellier avait été oublié par le pelliste chargé des VRD.

 

img 8675 1

 

Il a donc fallu recreuser une tranchée plus profonde à côté de la première et rallonger les gaines et tuyaux avant de les déménager.  Pour les gaines TPC (EDF, télécom), il y a des raccords plastiques. Les soudures de tuyaux PE  (adduction d'eau) se font automatiquement : un raccord spécial relie les deux morceaux, il possède deux électrodes sur lesquelles on branche une machine. On scanne le code-barre du raccord, la machine s'occupe du reste ! La soudure est faite en 27 secondes pour un tuyau de 25 mm. Impressionnant, la technique.

 

On en a profité pour mettre en place la station de relevage des eaux usées (pas encore raccordée, les raccords fournis ne conviennent évidemment pas...)

 

img 8678 1

 

img 8683 1

 

Le géotextile entourant le Technopor a été abimé, parfois par nous (échelles, circulation), parfois par le pelliste, et aussi par les maçon qui avaient planté des pieux pour faire le coffrage du radier. De plus, il s'est fragilisé du fait de son exposition au soleil. Le technopor doit être bien protégé des infiltrations de terre, faute de quoi il isolera moins bien. Nous avons donc dégagé le géotextile en place, nous l'avons nettoyé et recouvert d'un géotextile neuf.

 

img 8685 1

 

Ce nouveau géotextile est maintenu par un bourrelet de terre dans une petite tranchée faite à la pioche.

img 8686 1

 

Pour finir, nous avons bien protégé ce nouveau géotextile par des bâches.

 

 

img 8688 1

Enfin, nous avons récupéré de la paille en vrac pour l'étaler autour de la maison, afin de ne point se crotter les godillots...

 

Le terrassement n'est pas fini car la pelle ne parvenait pas à creuser assez profond pour notre cuve de récupération d'eau de pluie. Nous louerons donc une grosse pelle avec brise-roche. Les matériaux dégagés seront étalés sur le terrain avant de remettre la terre végétale en place.

Commenter cet article

Archives

Articles récents