Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maison en paille dans le Bugey

Maison en paille dans le Bugey

Autoconstruction d'une maison écologique en paille sur le plateau d'Hauteville dans le Bugey, avec un budget de 100 000 euros. Construction selon la technique du GREB.


Pose des fenêtres : quelques points techniques

Publié par Seb et Amélie sur 16 Octobre 2011, 15:01pm

Catégories : #Fenêtres et portes

Pour répondre à la demande d'une foule enthousiaste (euh Jon, en fait c'est toi la foule enthousiaste) ET parce que je l'avais promis, voici quelques infos utiles pour la pose des fenêtres sur un mur GREB.

 

D'abord, allez voir la page dédiée aux fenêtres sur l'excellent site de Jules et Steph, qui ont pris plein de photos, eux.

 

Notre configuration est quasi identique : mur greb, pose en tunnel très proche de l'extérieur ( à 7 cm environ) , fenêtre en bois.

 

Chez nous, quelques variantes :

 

- Choix de fenêtres tout bois et non bois-alu, pour respecter le budget tout en gardant de bonnes performances. Nous avons pris la gamme Reflex de la  Menuiserie DAVID située dans le nord de la France. C'est leur entrée de gamme, ils savent aussi faire du passif. Le coût total pour les 18 ouvertures (porte incluse) est d'environ 16 000 euros TTC, livraison, entrées d'air hygro, bavettes et fournitures de pose (compribande, vis, silicone) incluses.

 

Pour faire baisser les coûts, nous n'avons pas choisi de coulissants mais uniquement des ouvrants à la française ou des chassis fixes.Nous avons également choisi du pin et non du chêne ou du mélèze ; le bois plus tendre marque plus facilement en cas de choc mais la durabilité est assurée par les produits de traitement à coeur qui bouchent les pores du bois et empêchent l'eau d'y pénétrer.

 

Les vitrages nord, est , ouest  sont triples, mais moins épais et un poil moins performants que pour les modèles passifs. Toute la façade sud, qui représente 2/3 de la surface vitrée, est en double vitrage VIR. Les coefficients Uw des fenêtres sont de 1.0 w/m2.K  pour le triple et 1.3 pour le double (mais ce sont des valeurs théoriques, calculées pour des dimensions de fenêtres rarement rencontrées en vrai...). Les modèles passifs tournent autour de Uw=0.8W/m2.K ce qui est plus efficaces mais le prix était plus du double, donc impensable pour nous.

 

- Pose de certaines portes-fenêtre complètement au nu extérieur (pour toutes les PF posées sur le radier, pour éviter un pont thermique sur cette dalle isolée par dessous et en périphérie).

 

- Pas de liège sous les fenêtres. Nous en mettrons certainement 1 ou 2 cm à l'intérieur pour couper un peu le pont thermique de l'appui de fenêtre.

 

- Certaines de nos fenêtres ont une partie fixe. On ne peut alors pas percer le dormant et mettre de grosses vis ; il faut utiliser des plaques ou des équerres selon la configuration. Les fenêtres mixtes ouvrant / fixes sont pénibles à ajuster car les plaques et les vis ne "tirent" pas de la même façon et il est difficile d'avoir un bon équerrage.

 

aout-2011-9007.jpg

 

 

aout-2011-0064.jpgaout-2011-0065.jpg

 

 

- En cas de mauvais perçage, utilisation de pâte à bois pour reboucher (méthode validée par le fabricant...)

 

Blog 20110802 328

 

- Pour que la bavette extérieure évacue l'eau, il faut qu'elle soit en pente. Les pros surélèvent la fenêtre en la posant sur un rejingot, pièce de bois de dimensions proches de celles d'un liteau. Problème : il faut prévoir cette épaisseur dès la conception de l'ossature, et nous ne l'avons pas fait. Du coup, j'ai rogné le montant horizontal du bas avec un disque abrasif qui n'était pas fait pour ça mais qui a fait le boulot. Ainsi, la bavette pourra être inclinée.

 

Blog 20110804 333

 

- Nous avons utilisé un compribande meilleur marché que Jules et Steph, l'ISO BLOCO max 600.  Il fait 1 cm de large, 5 mm d'épaisseur, et peut s'expanser jusqu'à 35 mm (efficacitée garantie jusqu'à 12 mm). Une fois déroulé, il s'expansait TRES rapidement et au bout de 5 minutes il avait déjà pris 1 ou 2 mm.

aout-2011-9011.jpg

 

 

 

 

Le problème, c'est que nous avions prévu des fenêtres 1 cm plus petites que nos ouvertures dans les 2 dimensions, ce qui fait 5 mm de chaque côté... Mettre en place le compribande sur les 4 côtés de la fenêtre ne laissait quasiment aucune marge pour sa mise en place.

 

 

 

 

 

 

 

Du coup, nous sommes limités au côté du bas.  Une fois la fenêtre mise en place, et nous avons glissé le compribande sur les 3 autres côtés entre la fenêtre et l'ossature, à mesure que nous le déroulions. C'est plus long mais beaucoup plus facile et moins stressant.

 

Pour les fenêtres posées en octobre, le compribande était plus facile à travailler car le froid ralentit son expansion ; mais nous avons gardé la même méthode.

 

Notre compribande est censé être étanche à leair, à l'eau et au vent. Cependant, nous avons suivi la méthode de notre fabricant de fenêtres qui complète habituellement sa pose par un joint silicone par dessus. On peut le distinguer sur la photo suivante (couleur beige).

 

190_9039.jpg

 

Le contact avec la menuiserie David a été très bon et le produit est de bonne facture. Il y a eu des oublis dans la livraison mais le contact a toujours été maintenu dans la bonne humeur, même après le paiement et la livraison !

 

Juste un petit bémol sur le vitrage : le triple, c'est lourd, et la manipulation est moins "insouciante" qu'avec du double. De plus, malgré un facteur solaire dans la moyenne, on ressent nettement moins la chaleur du soleil derrière les vitres quà l'époque où il y avait seulement de la bâche transparente !

 

Les menuiseries ANDRE a Tournon (07) nous avaient proposé un triple vitrage TRIIE à très bon facteur solaire (0.65), avec des performances thermiques très légèrement inférieures aux autres. Mais le prix, sans être prohibitif, n'entrait pas dans notre budget serré. Le contact avec eux avait également été très bon, ils m'avaient apporté eux aussi des solutions techniques. Qu'ils en soient remerciés !

 

Il nous  reste encore la porte d'entrée (porte-fenêtre améliorée) à poser, du compribande et du silicone à mettre (il y a eu pénurie), et surtout des réglages à faire car certaines fenêtres ouvrent encore mal.

 

Pour toute demande de précision, écrivez un commentaire !

Commenter cet article

menuisier bordeaux 27/01/2017 10:45

Merci pour le partage, ça fait toujours plaisir de voir des artisans exposer leurs expériences.
Bonne continuation.

jmeximfenetres 14/04/2016 15:56

merci pour ces infos et ce partage d'expérience ^^

Gene et Fred 05/02/2013 20:28


Il te suffit de cliquer sur "Gene et Fred" pour arriver directement sur mon blog

Gene et Fred 01/02/2013 22:26


Bonjour,


On retrouve plein de similitudes sur nos deux chantiers ! C'est pas des maisons jumelles, mais sur les techniques on est très proches.


Voir notre pose de menuiseries André : http://idata.over-blog.com/1/93/40/69/Menuiseries/dscf7863.jpg


Bonne continuation sur votre dernière ligne droite


Frédo

Seb et Amélie 04/02/2013 20:55



Tu aiguises ma curiosité... As-tu un blog ?


Seb



Jon 19/10/2011 10:16


Hello !

Merci pour la précision.
En fait, il y a tout un tas de produit chez illbruck.
Il existe aussi des versions éco en 15mm de large expansable de 3 à 26mm pour 1,16€/m/
Il y a aussi l'illmod600 en 15mm de large garanti de 7 à 12mm pour 2€50/m. C'est un peu plus cher mais plus large, bref, les prix se valent à peu près je pense en version comparable.

Par contre tu as vu juste l'illmod trio combine les fonction étanche et isolante mais au prix fort ! mieux vaut séparer les fonctions avec une version moins large et compléter avec autre chose
(laine de mouton, de chanvre, liège, etc...)
Pour la fillasse de chanvre, j'avais en tête des prix moindres que ceux que tu annonces.
Par ex : http://www.materiaux-naturels.fr/isolation-chanvre-190/filasse-de-chanvre-.html
C'est en ligne et il y a les frais de ports mais c'est 2 fois moins cher...

Bon courage pour la suite les petits loups.

Biz
Jon


Seb et Amélie 19/10/2011 20:48



Oui, je pense que c'est mieux de séparer les fonctions, mais par contre c'est beaucoup plus rapide avec un compribande large "tout en un"... si on a assez de place pour mettre la fenêtre sans
trop galérer !


Remplissage de filasse aujourd'hui : en 5 ou 6 h à deux, une grosse moitié du boulot de fait. C'est long mais ça fatigue pas trop ! Bientôt des photos. Pour le tarif tu as raison, j'm'ai gouré :
chez sainbiose c'est 5 € le kg mais 25€ les 10 kg, ce qui rejoint à peu près tes tarifs.


Bises à vous deux !



Jon 17/10/2011 08:36


La foule enthousiaste te remercie cher ami ! ;)
C'est un article très intéressant.
La pose des fenêtres pose souvent question.
Pourquoi dis-tu que ton compribande est meilleur marché que le illbruck ?
Menuiseries André ou David font vraiment de bons produits. Mais les tarifs restent quand même costauds dans le budget maison... :(
Vive les combinés bois et les plateau de chêne !
Biz
Jon


Seb et Amélie 18/10/2011 22:38



Le Illmod Trio de illbruck coûte environ 7 euros du ml à ce qu'on m'a dit. Le nôtre, c'est de l'ordre de 1.50 euros. La menuiserie David nous a fourni le compribande, la boite de vis et les
cartouches de silicone pour 200 euros en tout (87 mètres linéaires nécessaires).


Par contre, le Illbruck est beaucoup plus large : 7 cm contre 1 pour le notre ! Il est donc beaucoup plus isolant. Du coup, nous allons bourrer de la filasse de chanvre (50 euros les 10 kg chez
Sainbiose) dans l'espace vide du côté intérieur, pour combler les 6 cm restants. J'en parlerai bientôt.


Avec un compribande de 7 cm de large, il aurait été difficile de le mettre après la mise en place de la fenêtre...



Archives

Articles récents