Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maison en paille dans le Bugey

Maison en paille dans le Bugey

Autoconstruction d'une maison écologique en paille sur le plateau d'Hauteville dans le Bugey, avec un budget de 100 000 euros. Construction selon la technique du GREB.


Fenêtres : ça progresse

Publié par Seb et Amélie sur 28 Octobre 2011, 17:18pm

Catégories : #Fenêtres et portes

Une journée de grosse pluie nous ayant empêché de bosser dehors, nous avons commencé à bourrer de la filasse de chanvre dans l'interstice entre fenêtre et mur. En effet, la fenêtre fait 7 cm d'épaisseur et le joint compribande n'occupe que 1 cm, il faut donc ajouter un isolant pour améliorer la performance thermique.

 

La filasse s'achète en magasin de matériaux écologiques, de l'ordre de 5 € le kg et 25 € les 10 kg. Nous avons pris 10 kg pour être tranquille.

 

Le travail est fastidieux mais facile, à l'abri et silencieux ; on peut même écouter la radio, quel luxe ! La filasse ressemble un peu à du poil de chien, l'odeur en moins. Il faut en faire des petites boules et les insérer à l'aide d'une petite truelle. Une fois bien tassé, ça ressemble assez à de la feutrine et ça isole comme n'importe quel isolant végétal (coefficient lambda autour de 0.04). En 5 ou 6 heures à deux, nous avons rempli plus de la moitié des fenêtres. Les autres devront attendre car elles n'ont pas encore de compribande (pénurie suite à une erreur de livraison).

 

  Octobre-2011 0140

 

Nous avons aussi commencé à fixer quelques bavettes, en commençant par les fenêtres les plus exposées à la pluie.Les bavettes font 15 cm de large : 7 cm pour le retrait de la fenêtre dans l'épaisseur du mur, 5 cm pour les futurs liteux +bardage, et 3 cm "réglementaires" en plus pour que l'eau ne mouille pas trop le mur. Elles sont en aluminium, la face visible de couleur "gris-noir" (RAL 7021)

 

Cette fois ci, nous n'avons pas suivi les préconisations du fabricant, qui conseille des les fixer au mastic polyuréthane. Nous avons choisi d'agrafer un morceau de pare-pluie qui couvre le bas du dormant de la fenêtre, l'appui extérieur et quelques cm de mur vertical.  La bavette est simplement vissée avec des vis inox pour tôle. Ca semble déjà bien solide.

 

Il nous semblait vraiment important d'avoir cette seconde protection contre les infiltrations d'eau, même si ça rend l'usage du mastic-colle impossible. Plus tard, les bavettes reposeront aussi sur le bardage et on mettra éventuellement un point de colle à cet endroit.

 

 

Blog0004

 

 

Il nous manque encore du compribande et du mastic pour terminer. Ce sera fait avant l'hiver !

 

Commenter cet article

laurent 01/12/2011 18:50

ok merci pour l'info; je vais voir cela

Laurent 28/11/2011 13:18

Bonjour,

tout d'abord bravo pour votre construction ! Vous avez bien bossé !
J'ai vu que vous aviez des tablettes de menuiserie en aluminium coloré; est-il possible de savoir par quelle entreprise vous êtes passé ? C'est du sur-mesure ?

En vous remerciant d'avance et vous souhaitant une bonne continuation !

Seb et Amélie 01/12/2011 09:54



Oui, c'est du sur-mesure. Je ne connais pas le fabricant car elles nous ont été vendues par le fabricant de fenêtres (menuiserie David). Je ne connais même pas le prix, chaque fenêtre ayant fait
l'objet d'un chiffrage incluant tous les accessoires (poignées, rejet d'eau.... et bavettes alu ). A ta place, j'essaierais de les appeler (coordonnées sur leur site web).



Archives

Articles récents