Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maison en paille dans le Bugey

Maison en paille dans le Bugey

Autoconstruction d'une maison écologique en paille sur le plateau d'Hauteville dans le Bugey, avec un budget de 100 000 euros. Construction selon la technique du GREB.


Enduits terre

Publié par Seb et Amélie sur 23 Septembre 2012, 22:11pm

Catégories : #Enduits

Pour faire de l'enduit en terre, il faut :

 

  • 1 volume de terre (argile),
  • 2 volumes de sable 0-2,
  • 1 volume de paillette de lin (utilisée en habituellement pour pailler les massifs ),
  • un malaxeur, un tamis, des taloches, des truelles, des platoirs, et de gros biscottos.

 

Nous avons récupéré de l'argile blanche et de l'argile marron-jaune achetées en trop grosse quantité par des amis (merci Eric et Marie-Agnès !), ce qui nous a fortement guidé dans le choix des couleurs... Nous avons tout de même fait quelques échantillons sur le mur de notre chambre, car la couleur définitive dépend aussi du sable et des autres adjuvants (ici, la paillette de lin).

Enduits terre 10007La finition (talochée, serrée au platoir, grattée, etc.)  influence aussi la façon dont la lumière se reflète. De plus, l'enduit déjà sec est beaucoup, beaucoup plus clair que pendant l'application.

 

Il faut impérativement tamiser le sable : en théorie, il ne contient que des grains de 2 mm maximum, en pratique, il y a toujours quelques grains trop gros qui font de monstrueuses rayures lorsqu'on serre l'enduit. On utilise un tamis numéro 10 (maille de 2.25 mm).

Enduits terre 10010

 

On malaxe les ingrédients dans une grosse poubelle, avec un malaxeur bien solide (éviter le mélangeur à monter sur la perceuse, c'est pas de la peinture !)

 

Enduits terre 10001

 

Nous avons passé un primaire d'accroche (sorte de peinture granuleuse, écologique et perméable à la vapeur) sur les montants de bois, par précaution. Cependant, les tests effectuées montrent que l'argile accroche étonnamment bien sur le bois. Par contre, le séchage sur le bois ne se fait pas à la même vitesse que celui du mortier, ce qui rend difficile un lissage uniforme. De fait, on voit encore l'emplacement des montants même quand l'enduit est sec.

(voir ci-dessous sur la partie déjà sèche, juste sous la volige)

 

Enduit_terre_110001.jpg

 

Du coup, nous passons désormais une première couche d'enduit de quelques millimètres sur les montants. Une fois sèche, elle est recouverte par l'enduit définitif. Ainsi l'enduit "tire" de façon plus homogène, et le rendu est bien plus uniforme.

Enduits terre 10006

 

En moyenne, il y a 1 cm d'épaisseur d'enduit. parfois plus, parfois moins...

 

Coté couleur,  on reste sur du blanc cassé dans les chambres d'enfants au nord.

Enduits terre 10002

 

Dans la salle de jeu de l'étage, les teintes sont plus sombres mais vont s'éclaircir au séchage.

 

Enduits terre 10003

 

Vu de plus près :

Enduits terre 10005

 

et de très près :

 

Enduits terre 10004

 

Ici la paillette de lin ressort bien, c'est voulu. Il faut bien serrer l'enduit (taloche ou platoir) quand celui-ci a déjà séché quelques heures, puis essuyer délicatement  pour mettre à nu la paillette.

 

On pourrait se passer de paillette, mais la présence de fibres rend l'enduit plus résistant aux craquellements ; or les montants de bois et le mortier que nous recouvrons d'un même enduit risquent de ne pas réagir de la même manière aux variations de température et d'hygrométrie, l'enduit sera donc sollicité. L'avantage du matériau, c'est qu'en cas de fissuration, on peut remouiller et réparer sans trop de difficulté : il n'y a aucune prise chimique, tout est réversible !.

 

Amélie étant bien plus douée que moi pour l'application, je fais le manoeuvre : je vais chercher le sable, la terre, je tamise, je malaxe, je mets la première couche sur les montants de bois... Ca reste moins physique que l'application proprement dite, qui fait chauffer le poignet, le coude, l'épaule... et donne un peu l'impression d'avoir battu des blancs d'oeufs en neige au fouet pendant toute la journée (essayez déjà 10 minutes, pour voir !). Amélie commence à avoir des bras comme mes cuisses, mais elle ne s'est rien fait tatouer dessus et ne conduit pas notre camion d'une main avec une canette de 33 Export dans l'autre et un cigarillo entre les dents, donc tout va bien. Tout de même, il faut que je pense à réserver chez l'ostéo  !

 

En septembre, nous avons aussi :

- passé deux couches de badigeon de chaux sur les murs du cellier (1 volume de chaux aérienne CL90, 1 volume d'eau), et rangé l'outillage à l'intérieur (ce qui libère le bureau qui abritait pêle-mêle tout ce bazar),

 

Enduits terre 10009

 

- vidé et nettoyé la cuve de récupération d'eau de pluie, qui pourra ainsi être raccordée aux gouttières quand on trouvera un moment pour le faire (merci René pour la pompe),

 

- et repris le rythme scolaire...

Commenter cet article

laurent 14/08/2017 10:31

Bonjour,

Est ce que l'enduit c'est fissuré depuis sa mise en œuvre ? Suite à ton retour d'expérience, est ce que tu préconises ce mode de pose à savoir, fine couche d'enduits sur les bois de de l'ossature greb, puis enduit terre/lin d'environ 1 cm.
D'avance merci

laurent

pascal 30/09/2012 12:47


Avec les premières gelées  avez vous testé votre poêle ?
A bientôt
Pascal

Seb et Amélie 30/09/2012 13:45



Eh bien non ! Il ne fait pas très froid, malgré la pluie abondante. Comme le soleil reparait de temps en temps, on a quand même 15°C dans la maison, ce qui est une bonne température pour faire
des travaux un peu sportifs... De plus c'est bien que l'enduit ne tire pas trop vite pour limiter la fissuration.


Par contre, c'est impressionnant de voir à quel point l'enduit terre pompe la chaleur en séchant, quand on approche la main d'une paroi on sent un gros courant d'air frais.


Promis, on prendra des photos de la première flambée !


Bises chez vous


Seb


 


 



tho 28/09/2012 17:07


bijour !


ça bouge pu chez jon, alors j'échoue ici, et chuis bin content :


tes enduits terre sont superbes !


voilà, c'était juste pour dire rien...

Seb et Amélie 28/09/2012 20:41



Merci, ça fait quand même plaisir !



Archives

Articles récents