Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maison en paille dans le Bugey

Maison en paille dans le Bugey

Autoconstruction d'une maison écologique en paille sur le plateau d'Hauteville dans le Bugey, avec un budget de 100 000 euros. Construction selon la technique du GREB.


Enduits, peinture, petites bricoles et quelques contretemps.

Publié par Seb et Amélie sur 3 Novembre 2012, 21:43pm

Catégories : #Enduits

Tout d'abord les contretemps, en guise de mot d'excuse : Amélie s'est fait un lumbago en malaxant de l'enduit (voilà ce qui arrive quand on vole le travail des autres)  ; mon petit corps chétif a un peu flanché lui aussi (migraine, grosse fatigue, énormes crises d'allergie...) ; il y a eu aussi une participation au fantastique et unique festival de l'éphémère d'Hauteville, quelques impératifs professionnels les jours de repos... Bref, la vraie vie, quoi.

 

Malgré tout, nous avons pu :

 

1 - terminer les enduits terre :

 

enduits terre octobre0004dans notre chambre

 

enduits terre octobre0002au grenier (le futur "coin couchette")

 

Nov20120002sur le poêle... Bref, partout.

 

Avant d'enduire, nous avons fait la jonction entre poêle et poteau avec des chutes de béton cellulaire. Ainsi, le poteau sera moins exposé à la chaleur.

PDM0001

 

 

2- Peindre les cloisons en blanc. Dans l'ensemble, c'est joli. A la loupe, on s'aperçoit que la peinture ne masque aucun défaut (griffures sur l'enduit de lissage, trous de vis mal rebouchés, etc). Mais bon, quand on regarde à la loupe le logement que nous louons actuellement, on voit le même genre de défaut, que pour la plupart nous n'avions jamais remarqué.Nov20120001

 

L'escalier, c'est le pire. Il faudra éviter la lumière rasante comme sur la photo.Tout le reste est mieux ! La peinture utilisée est écologique (peinture dispersion de chez Nature et Harmonie). Quand on lit l'étiquette, on comprend tout ce qu'il y a dedans ! (craie, latex, blanc de Meudon...). Et quand on balance les restes sur le talus, l'herbe s'en accomode. Elle s'étale bien et fait un joli blanc ; on ne regrette pas nos 200 euros !

 

Pour la chambre d'une certaine petite fille, nous rajouterons un peu de rose...

 

3- Rentrer un gros tas de sable, et mettre un CONVECTEUR Nov20120003-copie-1.jpg(euh oui mais c'est de l'électricité renouvelable de chez Enercoop...pas taper siouplé !) pour le sécher, en plus du feu occasionnel dans le poêle. Ce sablel viendra sous le parquet de l'étage comme isolant phonique et il faut qu'il soit bien sec pour ne pas faire travailler le parquet, ce dernier n'étant pas Corse (vieille blague de charpentier non-Corse).

 

Voilà pour les nouvelles. Ah si, encore une chose : l'hiver a pointé le bout de son nez...

Nov20120004...et comme j'avais eu la bonne idée de tout laisser entr'ouvert pendant 3 jours pour sécher les enduits , il faisait 6°C à notre retour au chantier. Eh bien, quand toute la maison (y compris la dalle de 45 tonnes, le poêle  et la cloison de BTC) est à 6°C, c'est trèèèèèèèèèès long à réchauffer (surtout quand les enduits ne sont pas tous secs et qu'on amène ensuite 4 tonnes de sable froid et humide à l'intérieur).  C'est l'inconvénient de l'inertie ; en tout cas on peut dire qu'elle en a, de l'inertie, notre maison !

 

Prochaine étape : parquet !

Commenter cet article

Archives

Articles récents