Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maison en paille dans le Bugey

Maison en paille dans le Bugey

Autoconstruction d'une maison écologique en paille sur le plateau d'Hauteville dans le Bugey, avec un budget de 100 000 euros. Construction selon la technique du GREB.


Des fenêtres

Publié par Seb et Amélie sur 16 Août 2011, 14:36pm

Catégories : #Fenêtres et portes

Alors quoi de neuf  depuis un mois ? D'abord un bonne grosse fatigue mélée de flemme, doublée de la fermeture annuelle de la crèche qui garde nos enfants. Autant dire qu'on n'a pas avancé des masses... En plus, over-blog merdouille un peu en ce moment, et le téléchargement des photos bloque. Bref, voici un article tardif, maigrelet et sans photos : le grand prix du blog le plus palpitant, c'est pas pour cette année.

 

Alors, pour résumer, depuis le 10 juillet, nous avons :

 

- commencé l'ossature du cellier en attendant l'expédition sans cesse décalée de nos fenêtres. Avec du bois de l'an dernier, tout tordu et vrillé désormais, ce n'est pas de la tarte !

 

- attendu le transporteur qui ne venait pas  (mais il a trouvé une bonne excuse : nous sommes à plus de 600m d'altitude, donc en Haute-Montagne (sic), ce qui interdit bien entendu de livrer le jour prévu ou même de prévenir du retard... )

 

- fini par recevoir nos fenêtres (merci Stéphane pour le Manitou), et les stocker dans la maison (merci Lionel, Gilles, Marie-Agnès, Eric, Alex), et en monter certaines à l'étage (Merci Eric pour le palan, Alex pour les bras),

 

- installé les deux tiers des fenêtres d'abord moi seul (1 fenêtre en 2 demi-journées ! victoire !), puis à deux avec Amélie (merci mamie Chris pour le baby sitting), enfin avec Anne-Marie et David ce week-end. Nous avons rencontré des difficultés avec les grandes baies qui mélaient ouvrants et chassis fixe : difficulté de manipulation proche du chassis fixe "pur" mais précision requise (équerrage notamment) identique aux fenêtres classiques. Certaines ne ferment pas très bien, il faudra donc y retoucher (et d'abord, comprendre comment fonctionnent les réglages des ferrures). Les autres sont nickel et font plaisir à voir... et à manipuler ! Tout de même, le triple-vitrage, c'est lourd.

 

Il reste 5 fenêtres pas trop grandes, à poser, ce qui devrait être facile. Il reste aussi la porte d'entrée, qui va être plus complexe et bien plus lourde. J'expliquerai le technique en détail lorsque je pourrai illustrer mes propos par des photos.

 

Ah oui, nous avons aussi semé de la prairie en récupérant de la poussière de foin riche en graine chez un éleveur de bovins du village et en l'épendant sur le terrain. Comme l'été a été pluvieux, le vert gagne progresssivement sur le marron devant la maison, et ça fait du bien !

 

Commenter cet article

virginie 29/09/2011 10:32


chouette...on vous suit de loin mais on pense à vous...vivement les photos! bises.


Jon 18/08/2011 12:48


Des photos, escroc !


Archives

Articles récents