Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maison en paille dans le Bugey

Maison en paille dans le Bugey

Autoconstruction d'une maison écologique en paille sur le plateau d'Hauteville dans le Bugey, avec un budget de 100 000 euros. Construction selon la technique du GREB.


Terrasse, étape 2 : les longrines

Publié par Seb et Amélie sur 1 Mai 2015, 10:13am

La terrasse, j'en rêve depuis le début de notre chantier. Et depuis le début, je me demandais sur quel support nous allions la poser. Le terrain est vaguement nivelé et présente des écarts de niveaux importants (20 cm). Pour égaliser ça, il faudrait tout décaisser au point le plus bas car on ne construit pas sur du remblais (ou alors, on attends 3 ans que ça se tasse).

L'écart de niveau avec le sol de la maison est en moyenne de 30 cm, ce qui ne laisse pas assez de place pour une structure avec gros plots béton, poutres, lambourdes et lames de terrasse. En supprimant les poutres, on se retrouverait avec beaucoup de plots, les lambourdes ayant une portée très courte. L'idée d'aligner et de mettre à niveau 125 plots béton ayant chacun sa petite fondation me laisse dubitatif... Évidemment, il y a aussi les plots en plastique réglables. Mais outre le coût, il faut quand même qu'ils aient tous une assise bien plane, et leur plage de réglage est limitée.

Les longrines coûtent aussi cher en béton et ferraille que les plots plastiques mais elles évitent un fastidieux travail d'égalisation du sol. Certaines font plus de 30 cm de haut par endroit, d'autres à peine 15. Elle consomment du bois, mais les planches utilisées resserviront en partie pour des étagères rustiques dans le cellier.

Malgré tout, c'est un gros boulot, dont voici les principales étapes :

 

1-Coffrage

Terrasse, étape 2 : les longrines

2- Polyane (récupéré sous le plafond de l'atelier) et ferraillage

Terrasse, étape 2 : les longrines

J'ai utilisé du carré de 8x8 cm ; j'aurais pu prendre plus gros mais c'est pas non plus le viaduc de Millau...

 

3- Coulage (sous la flotte, et en courant dans la descente pleine de gadoue avec la brouette pleine de béton)

Terrasse, étape 2 : les longrinesTerrasse, étape 2 : les longrines
Terrasse, étape 2 : les longrines

Le première longrine gondole un peu sous la poussée du béton, mes petits piquets en liteaux se révélant un peu faibles. Par la suite, je mettrai des entretoises entre deux piquets face à face. Par la suite encore, je laisserai plus de place sous l'entretoise pour y manier facilement la truelle. On apprend en faisant, c'est toujours pareil...

4- Décoffrage... et on recommence côté ouest !

Terrasse, étape 2 : les longrinesTerrasse, étape 2 : les longrinesTerrasse, étape 2 : les longrines

5 - Décoffrage

Terrasse, étape 2 : les longrines
Terrasse, étape 2 : les longrinesTerrasse, étape 2 : les longrinesTerrasse, étape 2 : les longrines

Notez la présence de gros plots qui serviront de support à l'appentis côté ouest

 

6 - Grattage et lavage des planches

Terrasse, étape 2 : les longrines

7- Crévinzou, je me suis gouré dans mes repères, il faut faut entailler deux longrines qui sont trop hautes !

Terrasse, étape 2 : les longrines

J'avais fait un don du sang le matin et le coffrage l'après-midi, j'étais un peu dans le gaz, j'ai pris un mauvais repère... Je me suis maudit toute une soirée !

Finalement c'est assez facile à corriger. Il faut entailler à la meuleuse (disque diamant) tous les 2 cm environs, faire sauter le béton au burin ou au perfo (vitesse lente ça marche mieux), lisser un peu avec la meuleuse.

 

8- Et au fait, avant de rendre la bétonnière à Marie-Agnès, si on en profitait pour faire un muret "chasse-roue" qui empêchera les voitures de tomber en cas de fausse manip' ? Allez, coffrage (en courbe, s'il vous plait)

Terrasse, étape 2 : les longrinesTerrasse, étape 2 : les longrinesTerrasse, étape 2 : les longrines

Les écarts de niveaux sont importants. J'ai joué du burineur pour aplanir un peu certains blocs. Pour les écarts de niveaux restants : 

- côté gravier, on remblaie,

- côté vide, on fait comme on peut avec des bouts de planche, des vis, du papier et de la patience !

 

9- Ferraillage

Terrasse, étape 2 : les longrines

Pour solidariser le muret aux blocs, j'ai enfoncé un morceau de fer à béton de 10mm tous les 40 cm, en quinconce. J'ai ensuite mis deux fers de 10 horizontaux.

Ne venez pas me parler de scellement chimique : le fer de 10 dans un trou de 10, ça rentre de 5 ou 6 cm en tapant comme un âne avant de commencer à se tordre sous les coups. Ca ne bougera plus jamais !

 

10- Coulage

 

Terrasse, étape 2 : les longrines

Tiens tiens tiens... quel est donc ce tas de bois livré hier ?

La suite après le déluge : Météofrance nous classe en en vigilance orange et annonce 4 jours de flotte ininterrompue.  Un temps assez propice au remplissage de la déclaration de revenus et au classement d'une montagne de paperasse...

Commenter cet article

Archives

Articles récents